Au jour d’aujourd’hui

Au jour d’aujourd’hui réalisé par Maxence Stamatiadis
Genre
 I Fiction
Durée I 67 minutes
Statut I Diffusion

2024 en banlieue parisienne : Suzanne, grand-mère addict à la technologie, ne parvient pas à se remettre de la mort de son mari Edouard. Un jour elle télécharge l’App “Au jour d’aujourd’hui” qui permet de “retrouver vos êtres chers.” Edouard revient, mais n’est plus tout à fait le même.


Équipe

Réalisation et scénario I Maxence Stamatiadis
Directrice de la photographie I Marine Atlan
Montage I Elsa Jonquet
Son I Benjamin Feuillade
Montage son et mixage I Adam Wolny
Etalonnage I Graziella Zanoni
Interprétation I Suzanne Mouradian, Edouard Mouradian

Production I Hutong Productions – Agathe Berman Studio – Bad Manner’s


Festivals

IFFR Rotterdam I Section Harbour (Première mondiale 2021)
Nowe Horyzonty IFF I Section Discoveries (Wroclaw, Pologne 2021)
Indie Lisboa I Compétition Silvestre (Portugal 2021)
Beldocs IFF I Compétition Internationale et section Meteor (Belgrade, Serbie 2021)
FIFIB I Compétition Contrebandes (Bordeaux, FR, 2021)


Revue de presse

« Its combination of ultra-realism and science-fiction [..] provides Maxence Stamatiadis with the signature of a real auteur, one which takes the viewer by surprise, and which drills down deep into intelligent subjects. » CINEUROPA

« The Day Today is a darkly delicious satire of modern life, highlighting the perils of internet dating, artificial intelligence and even our human tendency to go with the flow even when the going gets rough. » FILMUFURIA

“The Day Today fleetingly touches on a whole range of topics from the dangers of the dark web to the Armenian genocide, cautionary reflections on the use of cutting edge technology and what we are willing to endure in the name of love.” SCREENDAILY

“Maxence Stamatiadis’ films feel like affectionate anthropologies”
LE CINEMA CLUB

« Il y a là une manière de regarder le réel en face, dans ses détails les plus triviaux et moches, pour le transformer en quelque chose d’onirique et dingo. Un tour de passe-passe (qui peut rappeler un peu le cinéma de Virgil Vernier), capable de transformer des paroles mielleuses de Justin Bieber en une émouvante supplication robotique venue de l’au-delà. »
LE POLYESTER

INTERVIEW « Ce futur qui n’est pas arrivé, c’est un désenchantement profond, de l’enfance, des utopies »