Acts of Love

Acts of Love réalisé par Isidore Bethel et Francis Leplay
Genre
 I Documentaire
Durée I 71 minutes
Sortie I 2021

Une histoire d’amour passé qui ne passe pas, consignée dans un journal intime qui continue de s’écrire au présent. Pour tenter de l’oublier, le cinéaste invite dans son film quatre inconnus rencontrés sur des sites d’application. Quatre nouvelles histoires à filmer et autant de possibilités de tomber amoureux ou d’échouer. La mère du cinéaste, enrôlée par son fils, participe à la fabrication de ce film, à son corps défendant.


Équipe

Réalisation I Isidore Bethel et Francis Leplay
Image I Ryan Saunders
Montage I Francis Leplay
Son I Alex Sherman
Montage son I Margot Testemale
Mixage I Fanny Weinzaepflen
Étalonnage I Aurore Toulon

Production I Hutong Productions (France)
Co-production I Sin Sitio Cine (USA)
Soutien I Ile-de-France, Jack Kent Cooke Fondation, Agora Docs In Progress (Festival du documentaire de Thessalonique)


Ventes internationales I Outplay Films



Revue de Presse

The Hollywood Reporter : « Un film stimulant à la croisée des genres » qui « prouve que ça vaut la peine de prendre des risques – dans l’art et dans l’amour. »

NOW Magazine: « Un regard osé et courageux sur l’intimité et sur les dynamiques de pouvoir dans des relations interpersonnelles ainsi qu’entre artiste et sujet. » (4/5 Ns)

Filmmaker : « Acts of Love est à la fois dérangeant et contemplatif, avec des plans fixes qui captent des scénarii troublants et qui débouchent sur une fin inattendue et gratifiante. »

A Moveable Fest : Acts of Love « capte des émotions brutes plutôt que de les fabriquer avec une conscience de soi qui est particulièrement impressionnante puisque Bethel est à la fois le moteur créatif du film et son sujet principal. »

POV Magazine : « Une perspective réfléchie sur l’amour et le chagrin, mais surtout une célébration des rencontres qui nous définissent dans nos voyages dans la vie. »

One Movie, Our Views : « Un documentaire hybride osé et stimulant… Le film devient extrêmement émouvant avec une séquence finale d’images qui clôt ce voyage avec une profondeur retentissante. » (3.5/4 étoiles)

ForReel Movies : Alors que Bethel « patauge dans les rushes pour trouver le sens de son acte cinématographique, nous les spectateurs avons l’occasion de le regarder en train de patauger dans des espoirs, des désirs et des fantaisies afin de comprendre le vrai sens d’aimer les autres et de chérir les expériences qu’ils nous offrent. »

KinoCulture Montréal : « Le film de Bethel est un miroir sans tain derrière lequel se cache un cinéaste en devenir, timide malgré les apparences, ou faisant semblant de l’être, conscient de ses actions, follement amoureux du cinéma et de la caméra. Un cinéaste qui nous déconcerte, nous désoriente intentionnellement. Mais c’est ainsi que s’affirment les vrais faiseurs d’images en mouvement. »

Sur les listes des films à voir à Hot Docs de NOW Magazine (« 12 must-see films according to NOW critics »), de Yohomo (« 10 Queer Films to Watch at Hot Docs ») et de The Queer Review (« LGBTQ+ highlights at Hot Docs 2021 »)